Tuto : comment réaliser un joli bord de galette des rois ?

Tuto : comment réaliser un joli bord de galette des rois ?

Techniques de cuisine
Publié le 28 déc. 2017
Qui dit nouvelle année, dit galette des rois ! On sera tous d’accord pour dire qu’on attend avec impatience cette période de l’année pour connaître les nouveaux rois et reines de l’année. A chacun ses traditions et sa recette de la galette des rois. Si vous êtes un amoureux de la galette ne bougez pas. Aujourd’hui on vous apprend à réaliser un joli bord de galette des rois comme un véritable chef pâtissier. C’est parti !

Matériel

Pour réussir sa préparation, vous aurez besoin d’avoir :
  • Une pâte feuilletée
  • Une fourchette
  • Un couteau

Préparation

  1. Pour commencer, prenez votre pâte feuilletée et venez l’étaler de tout son long (ou plutôt dans toute sa rondeur). Ensuite, soudez les bords en appuyant avec une fourchette.
  2. Pincez ensuite les bords avec la lame d’un couteau. On appelle plus couramment cette technique le fait de « chiqueter » sa pâte, qui signifie, si on s’en tient à la définition, faire de légères incisions sur le bord (d’une pâte feuilletée).
  3. Il ne vous reste plus qu’à décorer puis à enfourner votre galette.
Et voila le tour est joué !

Tout savoir sur l’histoire de la galette des rois

Qu’on l’aime à la frangipane ou qu’on l’a préfère aux fruits confits, l’épiphanie est le rendez-vous des gourmands. Mais quelle est l’origine de la galette des rois ? Célébrée pendant longtemps le jour de l’épiphanie le 6 janvier, le Vatican II a décidé que l’épiphanie serait célébrée le premier dimanche du mois de janvier. C’est pourquoi aujourd’hui, on peut très bien la célébrer entre le 1er et le 6 janvier.

Mais qu’est-ce que l’épiphanie ?

A l’origine, l’épiphanie rend hommage à la visite des 3 rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar, venus d’Orient à Bethléem. L’histoire veut qu’ils aient été guidé par l’étoile brillante qui scintillait au loin le jour de la naissance de Jésus. Leur périple durera 12 jours avant qu’ils puissent se recueillir devant de l’enfant Jésus.

Et la galette des rois dans tout ça ?

Ce n’est qu’aux environs du XIII et XIVe siècle qu’apparaissent les premières traces de la galette des rois, appelée « gâteau des rois ». La tradition que l’on connaît tous, qui consiste à envoyer le plus jeune sous la table viendrait aussi de cette même époque. Les années passant, le gâteau des rois connus un succès populaire au point de créer des tensions entre les boulangers et les pâtissiers du XVIe siècle. Chacun souhaitait avoir le monopole de la vente de la gâteau des rois. Or, le roi François 1er en décida autrement en accordant uniquement le droit aux pâtissiers d’en vendre. Ce qui n’a pas démotivé les boulangers, bien au contraire, qui contournèrent cette interdiction en les substituant par des galettes.

Quand est apparue la fève ?

Cette tradition pourrait remonter au XIVe siècle où des moines auraient inséré une pièce d’or à l’intérieur d’un pain. Cette coutume s’est alors répandue petit à petit aux différentes classes de la société. La pièce d’or a été remplacé par un fève en porcelaine par la suite. A l’époque, la fève était en réalité un symbole de fécondité. La tradition de la galette des rois s’est ensuite développée en Espagne, au Portugal, en Suisse, en Allemagne et en Belgique.

En manque d'idées recettes pour la semaine ? Découvrez notre menu de la semaine en cliquant ici

Voir d'autres articles similaires