Tout, tout, tout vous saurez tout sur le Barbecue

Tout, tout, tout vous saurez tout sur le Barbecue

Autres
Publié le 2 juin 2021

Le barbecue a ce côté magique et tellement évocateur... On profite de nos terrasses, nos jardins. Et dans l’air on hume les bonnes odeurs de fumées du barbecue. L’agitation joyeuse autour de la table, la fumée, les voisins qui râlent (et oui les sardines !), la légèreté, l’ambiance, le crépitement des braises, les odeurs, le rosé bien frais… (l’alcool est à consommer avec modération hein). Bref que de bons moments, du plaisir et du partage ! 

Quelle Barbie ? 

Evidemment, pour profiter de toutes les caractéristiques magiques du barbecue, nous vous recommandons d'utiliser le barbecue traditionnel, le vrai, l’authentique, celui au charbon de bois ! Avec l'électrique ou celui à gaz, vous obtiendrez de bons résultats mais il n'y aura pas ce merveilleux parfum de fumée propre au barbecue classique, ni le plaisir de cuire ses aliments au-dessus ou dans les braises rougeoyantes !

De quel bois je me chauffe ? 

N'hésitez pas à essayer différents types de charbon de bois ou de bois pour fumer vos petits trésors. Ils donneront, grâce à leurs différents parfums et leurs qualités propres, des saveurs fumées irrésistibles. Par exemple, pour les pièces de viandes, j'ai entendu dire qu'une célèbre distillerie de whiskey, fabriquait et vendait, spécialement pour les barbecues, du bois pour le fumage issu de leurs tonneaux de chênes trempés dans du whiskey ! D'autres bois comme le cerisier, le mesquite, l'acacia, le mûrier, l'amandier… viendront parfumer vos mets selon leurs caractéristiques. Soyez curieux !

Les herbes aromatiques

D'autres petites choses géniales à essayer et qui feront votre plus grand bonheur quand vous cuirez vos viandes, poissons ou légumes sur la grille du barbecue… si vous avez à votre disposition dans votre jardin des herbes aromatiques comme du laurier, du romarin, de la sauge, du thym ou de l'origan, ne soyez pas timides, coupez-en de grandes branches et déposez-les directement sur les braises du charbon. En fumant, elles donneront à tout ce que vous cuisinerez un adorable parfum aromatique. Le chef Owen nous a confié qu'il n'hésitait pas à mettre des épines de pin sur ses braises pour parfumer ses cuissons !

Les viandes

Vous pourrez y cuire tous les types de viandes et quasiment toutes les pièces : le bœuf (côte de bœuf, aloyau, filet, rumsteck…), le porc (échine, longe, filet, filet mignon, travers), le veau (attention, il est plus délicat donc optez plus pour la noix ou le carré), l'agneau, le poulet, le canard (magret ou cuisse). Pour toutes ces viandes, pensez à les sortir du frigo entre 30 minutes et 1 heure avant de les cuire, les belles en seront tout attendries.

Poissons, crustacés et fruits de mer

Comme ils sont assez délicats et au vu de l’agressivité des braises, les poissons se cuisent en général entiers. Mais n'hésitez pas à cuire du saumon en laissant la peau sur une face. Si vous êtes bien vigilent, vous pourrez la récupérer et elle ajoutera une délicieuse croustillance à vos plats.

Vous pouvez aussi cuire et fumer crustacés et fruits de mer bien frais en plaçant au-dessus d'eux, un grand saladier en métal ou en verre Pyrex (résistant à la chaleur) que vous retournerez et qui emprisonnera la fumée.

Les légumes  

Bien sûr, cuire des pommes de terre ou autres légumes enveloppés dans de l'aluminium et posées directement dans les braises. Mais vous pouvez l'utiliser pour cuire de manière originale des légumes (oignons, verdure, fenouil...) à la vapeur en les enveloppant comme une  papillote (découvrez notre Tuto : Réaliser une papillote) dans une double épaisseur de feuille d'aluminium que vous déposerez sur la grille du barbecue.

Chaud comme la braise ! 

Enfin, pour des cuissons parfaites sur votre barbecue, il faudra surtout bien maîtriser et contrôler la température des braises. Elles devront être uniformes et bien réparties. Bon ok, pour les puristes du barbecue, il existe plein de techniques de disposition des braises mais celle-ci est la plus sûre. Jouez sur les différentes hauteurs de la grille en fonction de l’intensité des braises !

Et les produits dans tout ça ?

Comme vous êtes exigeants, sélectionnez bien vos viandes, poissons et légumes et privilégiez les petits producteurs ! Le barbecue, sous votre surveillance, ne s’occupera que de les sublimer ! Et puis, surtout, cet été, n’hésitez pas à cuire au barbecue, quand c’est possible, les produits de vos paniers Les Commis

A vous de jouer et régalez-vous bien, nous, on s’occupe du reste !

PPS : Pour la petite histoire, le Chef Owen nous a raconté la semaine dernière, l' une des versions sur l’origine du mot barbecue ! Elle met en scène les pirates français dans les Caraïbes : sur les îles, après leurs chasses, il préparaient un feu pour rôtir les chèvres à la broche et pour ce, ils les embrochaient de la barbe au cul ! L’origine officielle viendrait d’un mot arawak qui désignait une claie en bois servant à rôtir ou fumer la viande, qu'on nommait Barbacoa. Parce qu’on est un tout petit peu chauvins, on garde la théorie d' Owen ! 

A très bientôt !


Voir d'autres articles similaires