Votre inscription a été prise en compte

Les lipides : des nutriments qui vous veulent du bien

IMG_9201 (1).jpg

Les lipides sont souvent incriminés pour leurs effets néfastes sur la santé, et à tort ! Pris en grippe depuis plusieurs années, les lipides ont pourtant de réels intérêts.

Faisons le point !

Les lipides sont des constituants naturels du corps humain (comme les protéines et les glucides). Ils représentent environ 20% de notre masse corporelle, et sont la matière grasse des êtres vivants. On les retrouve dans l'ensemble des produits d'origine animale (viande, abat, œufs, produits laitiers, poisson excepté les poissons blanc), mais aussi dans les oléagineux (amandes, cacahuètes...), le soja, ou dans les différentes huiles. 

Les lipides assurent 4 fonctions :

  • Une réserve énergétique : en étant stockés dans nos tissus adipeux (graisse corporelle), les lipides sont notre 2ème source d’énergie
  • Une structure : ils représentent 50% du poids sec de nos membranes cellulaires.

  • Un isolant thermique : en conservant la chaleur.

  • Une activité biologique : notamment avec les hormones sexuelles.

A savoir : le système nerveux central est l’organe le plus riche en lipides après le tissu adipeux (graisse corporelle).


Et concrètement ?

Les lipides sont divisés en plusieurs sous-catégories :

Dans cet article nous aborderons uniquement les acides gras saturés (AGS) et insaturés (AGI), ainsi que lecholestérol.


Les acides gras (AG) :

  • les AGS ( acides gras saturés) sont en grande majorité d’origine animale. On différencie ceux à “chaîne courte ou moyenne”, qui sont digérés facilement et ceux à "chaîne longue” qui demandent une plus longue digestion.

Longtemps incriminés dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, ils retrouvent enfin leur juste place dans notre alimentation. Les AGS favorisent l’utilisation des lipides par l’organisme. Ils participent également à l’activation de certaines protéines pour qu'elles aient un impact positif sur l'organisme. 


  • les AGI ( acides gras insaturés) sont essentiellement d'origine végétale. Ils regroupent les omégas 3 et omégas 6 d’une part, et les omégas 9 de l’autre.
Omégas 3 et 6 : on les retrouve dans les huiles végétales (sauf dans les huiles de palme, palmiste et coprah), et dans les poissons gras (saumon, thon, truite, sardine…). Un équilibre entre les deux est important car ils sont complémentaires. Sur la taille des vaisseaux sanguins par exemple. Les omégas 3 limitent leurs vasoconstrictions (rétrécissement) alors que les omégas 6 favorisent cette action.


Omégas 9 : on les retrouve dans les huiles, les oléagineux ou encore l’avocat. Leur action se fera en prévention des maladies cardiovasculaire.


Et le cholestérol dans tout ça ?

Souvent pointé du doigt,  le cholestérol reste indispensable pour notre organisme ! Il agit notamment sur la fluidité de la membrane cellulaire, aide à la digestion des lipides, ou à synthétiser certaines hormones...

L’excès de cholestérol rendra la cellule rigide et moins propice aux échanges, mais à l’inverse, en cas d’apport insuffisant, les cellules seront trop souples pour recueillir les informations.

A savoir : seulement 20% du cholestérol total est apporté par l’alimentation (les abats, le jeune d’œufs, les crevettes, homard ou calamar etc. ). Notre foie produit naturellement les 80% restants !  


Alors pourquoi cet acharnement avec le cholesterol?

Pour comprendre, parlons trajet !

Les molécules qui permettent le transport du cholestérol dans le sang s'appellent des lipoprotéines (associations de protéines et de lipides). Parmi ces lipoprotéines, on retrouve les LDL (à faible densité) et les HDL (à haute densité). Vous nous suivez ? Car c’est là que tout se passe !

D’un côté, les LDL transportent le cholestérol du foie vers les cellules. Sur leur trajet, ils déposent des résidus de cholestérol dans les artères. Ce qui, en excès, peut entraîner une obstruction des artères. D’où le surnom de "mauvais cholestérol".

De l’autre côté, les HDL transportent le cholestérol des cellules vers le foie, en éliminant au passage celui déposé sur nos artères. Ce qui lui confère le surnom de "bon cholestérol".

Ensemble, les LDL et les HDL forment donc une boucle où l’un ne marche pas sans l’autre :)


En bref…

Compliqué mais pas impossible de comprendre cette grande famille.

On dit souvent que la nature fait bien les choses… Ce n’est donc pas pour rien que les lipides sont répartis dans de nombreux aliments, qu’ils soient d’origine animale ou végétale.

Maintenant que vous savez la place importante qu’ils occupent, ce serait dommage de s’en priver !

Une nouvelle fois, tout est une question d’équilibre et de quantité. On préfère relativiser et ne jamais diaboliser les aliments, car ils ont tous un rôle à jouer sur notre équilibre alimentaire et notre santé :)

Comprendre les lipides en 5 secondes.png